3e 1 - Cahier de texte

vendredi 19 août 2016
par  Laurence Durand
popularité : 7%

JPEG - 35.6 ko

Chapitre 1

 Les caractéristiques de l'espèce humaine et leurs origines

Problème : Qu’est-ce qui caractérise un individu de l’espèce humaine ?
I. Les individus d’une même espèce sont identiques et uniques en même temps.

TP 1 : Identifier les caractéristiques de l’espèce humaine
Télécharger : document de travail - Corrigé

Bilan :
Ce qui caractérise l’espèce humaine, est l’ensemble des caractères communs à chacun des individus. Par exemple : la station debout, la répartition des poils…
Par contre, chaque individu est unique car nous avons des variations individuelles qui nous distinguent les uns des autres. Par exemple : la couleur des cheveux, de la peau, la taille…
Chaque individu possède des caractères de l’espèce et des caractères qui lui sont propres.

Problème : D’où nous viennent nos caractères ?
II. Les caractères héréditaires sont transmis d’une génération à une autre.

TP 2 : D’où proviennent nos caractères ?

Télécharger : document de travail - arbre généalogique de la famille Obama - Corrigé

Définition :
Un caractère héréditaire est un caractère qui peut être transmis aux descendants. C’est-à-dire des parents aux enfants et ceci sur plusieurs générations.

Problème L’environnement peut-il avoir une influence sur nos caractères ?
III. L’environnement peut modifier certains de nos caractères.

TP 3 : Rechercher l’influence que l’environnement peut avoir sur nos caractères.
Télécharger : document de travail - Corrigé

Bilan :
Les caractères qui nous définissent sont le plus souvent héréditaires.
Des facteurs environnementaux peuvent modifier certains caractères. Ces modifications sont parfois réversibles et ne sont pas héréditaires.

Télécharger : cours complet pour ceux qui auraient été absents

Chapitre 2

 Le support de l'information génétique

Rappels de 6e : L’organisation de la cellule

Problème : Où est stockée l’information génétique dans la cellule ?
I. L’information génétique est localisée dans le noyau de la cellule.

TP 4 : Localiser l’information génétique dans la cellule.
Télécharger : document de travail - Corrigé

Bilan : Chaque cellule contient dans son noyau toutes les informations qui définissent les caractères de l’individu : c’est l’information génétique ou programme génétique.

Problème : Que contient le noyau de la cellule qui pourrait contenir l’information génétique ?
II. L’information génétique est contenue dans les chromosomes.

TP 5  : Observer l’information héréditaire dans le noyau de la cellule
Télécharger : document de travail
Fiche méthode : Utiliser un microscope

Bilan : Le noyau cellulaire présente des aspects différents quand on les observe au microscope. Le plus souvent, il est rond et d’aspect homogène avec des petites taches foncées ou claires. Parfois, on voit des filaments épais répartis dans le cytoplasme. Ce sont des chromosomes.

TP 6 : Déterminer le rôle des chromosomes
Télécharger : document de travail - Corrigé

Bilan : Chaque cellule d’un individu de l’espèce humaine possède 23 paires de chromosomes, l’une d’elles présente des caractéristiques différentes selon le sexe : XX pour le sexe féminin, XY pour le sexe masculin.
Un nombre anormal de chromosomes empêche le développement de l’embryon (fausse couche) ou entraîne des caractères différents chez l’individu concerné.

Problème : De quoi sont constitués les chromosomes ?
III. Les chromosomes sont constitués d’ADN.

Lors de la vie de la cellule, l’aspect du contenu du noyau n’est pas toujours le même. A certains moments (lors de la division cellulaire), on voit un long filament : c’est la molécule d’ADN. À d’autres moments, on voit des chromosomes. Ces formations particulières correspondent à des « pelotes » d’ADN.


Chapitre 3

 L'information génétique est transmise au cours des générations.

Introduction

PNG - 79.1 ko
Vidéo d’introduction du chapitre

Problème : Comment réaliser un clonage de mammouth ?

Conclusion de l’expérience de clonage :
Toutes les cellules formées suite à une division cellulaire conservent la même information que celle de la cellule d’origine.

Problème : Comment l’information génétique est-elle transmise à l’identique d’une cellule à une autre cellule ?
I. L’information génétique est transmise à l’identique lors de la division cellulaire.

PNG - 35.2 ko
Vidéo : la division cellulaire

Conclusion : La division d’une cellule est préparée par la copie de chacun de ses 46 chromosomes. Elle se caractérise par la séparation des chromosomes obtenus, chacune des deux cellules formées recevant 23 paires de chromosomes identiques à ceux de la cellule initiale.

Problème : Comment est transmise l’information génétique d’une génération à une autre d’individus ?
II. L’information génétique est transmise grâce à la reproduction sexuée.

PNG - 46.4 ko
Vidéo : la formation des gamètes

Bilan : Lors de la formation des gamètes, les paires de chromosomes sont séparées. Chaque cellule mère forme 4 gamètes possédant chacun des chromosomes en un seul exemplaire (23 chromosomes chez l’Homme).
La fécondation associe, pour chaque paire de chromosomes, un chromosome du père et un de la mère, rétablit le nombre de chromosomes de l’espèce.

Problème : Pourquoi les enfants sont-ils ressemblants et différents de leurs parents ?
III. Les caractères sont transmis grâce à une combinaison d’allèles déterminée lors de la formation des gamètes.

TP 7 : La transmission des caractères (exemple du groupe sanguin)
Télécharger : document de travail - Corrigé

Bilan : Lors de la formation des cellules reproductrices les chromosomes d’une paire, génétiquement différents, se répartissent au hasard. Les cellules reproductrices produites par un individu sont donc génétiquement différentes.
La fécondation, en associant pour chaque paire de chromosomes, un chromosome du père et un de la mère, rétablit le nombre de chromosomes de l’espèce.
Chaque individu issu de la reproduction sexuée est génétiquement unique.

HTML - 94.8 ko
Génétique - hérédité by Laurence DURAND on Prezi

Télécharger : cours complet pour ceux qui auraient été absents


JPEG - 2.7 ko

Chapitre 1

 Le monde bactérien et le corps humain - travail en pédagogie inversée

Toutes les activités à télécharger : documents de travail

Problème : Où trouve-t-on des bactéries ?
I. Les bactéries sont présentes partout dans notre environnement.

Activité 1 – Le monde bactérien qui nous entoure

De nombreux micro-organismes ou microbes sont présents dans notre environnement au contact de l’organisme : bactéries, virus, champignons… Certains sont dangereux pour l’Homme, on dit qu’ils sont pathogènes.

Problème : Certains micro-organismes peuvent-ils être utiles à notre santé ?
II. Notre organisme vie en symbiose avec des micro-organismes.

Activité 2 - Ces bactéries qui sont utiles : la flore vaginale

Symbiose : Association de deux ou plusieurs organismes différents, qui leur permet de vivre avec des avantages pour chacun.

Certains micro-organismes sont indispensables à notre santé. La bonne marche de notre organisme dépend de l’équilibre microbien présent au niveau de certains organes (peau, organes génitaux, système digestif). Cet équilibre est fragile et doit être respecté dans notre quotidien (hygiène, médicaments …) afin d’être préservé.

Problème : Comment peut-on lutter contre la présence de micro-organismes pathogènes ?
III. La médecine a fait de gros progrès depuis le 19e siècle pour lutter contre les micro-organismes pathogènes.

Activité 3 – Trois hommes, un même combat

Activité 4 - Pourquoi se laver les mains en cas d’épidémie de gastroentérite ?

Il est important dans les hôpitaux de n’avoir aucun micro-organisme dans les blocs opératoire pour éviter les contaminations au cours des opérations, c’est l’asepsie. Au quotidien, des mesures d’hygiène classique suffisent à se prémunir des micro-organismes. En cas de blessure, on utilise un antiseptique pour détruire les micro-organismes au niveau de la plaie.

Activité 5 – Les antibiotiques, c’est pas automatique !

Les antibiotiques permettent de tuer les bactéries qui nous infectent. Mais ils sont inefficaces contre les autres microbes, c’est pourquoi ils ne sont donc pas prescrits pour toutes les maladies. Il est important de suivre les prescriptions médicales afin de ne pas multiplier les résistances bactériennes aux antibiotiques.


 Dossier documentaire / exposé

voir l’article suivant : Consignes et guides pour travailler


JPEG - 2.7 ko

Chapitre 1

 Le monde bactérien et le corps humain - travail en pédagogie inversée

Toutes les activités à télécharger : documents de travail

Problème : Où trouve-t-on des bactéries ?
I. Les bactéries sont présentes partout dans notre environnement.

Activité 1 – Le monde bactérien qui nous entoure

De nombreux micro-organismes ou microbes sont présents dans notre environnement au contact de l’organisme : bactéries, virus, champignons… Certains sont dangereux pour l’Homme, on dit qu’ils sont pathogènes.

Problème : Certains micro-organismes peuvent-ils être utiles à notre santé ?
II. Notre organisme vie en symbiose avec des micro-organismes.

Activité 2 - Ces bactéries qui sont utiles : la flore vaginale

Symbiose : Association de deux ou plusieurs organismes différents, qui leur permet de vivre avec des avantages pour chacun.

Certains micro-organismes sont indispensables à notre santé. La bonne marche de notre organisme dépend de l’équilibre microbien présent au niveau de certains organes (peau, organes génitaux, système digestif). Cet équilibre est fragile et doit être respecté dans notre quotidien (hygiène, médicaments …) afin d’être préservé.

Problème : Comment peut-on lutter contre la présence de micro-organismes pathogènes ?
III. La médecine a fait de gros progrès depuis le 19e siècle pour lutter contre les micro-organismes pathogènes.

Activité 3 – Trois hommes, un même combat

Activité 4 - Pourquoi se laver les mains en cas d’épidémie de gastroentérite ?

Il est important dans les hôpitaux de n’avoir aucun micro-organisme dans les blocs opératoire pour éviter les contaminations au cours des opérations, c’est l’asepsie. Au quotidien, des mesures d’hygiène classique suffisent à se prémunir des micro-organismes. En cas de blessure, on utilise un antiseptique pour détruire les micro-organismes au niveau de la plaie.

Activité 5 – Les antibiotiques, c’est pas automatique !

Les antibiotiques permettent de tuer les bactéries qui nous infectent. Mais ils sont inefficaces contre les autres microbes, c’est pourquoi ils ne sont donc pas prescrits pour toutes les maladies. Il est important de suivre les prescriptions médicales afin de ne pas multiplier les résistances bactériennes aux antibiotiques.


Navigation

Brèves

Cahiers de texte

jeudi 1er septembre 2016