Journal d’une enseignante

lundi 13 janvier 2014
par  Laurence Chapon
popularité : 2%

Aujourd’hui, j’ai décidé de débuter ce journal pour témoigner de mon travail quotidien. Depuis quelques années, j’avais perdu progressivement ma motivation. Mon arrivée en septembre 2013 dans mon nouveau collège m’a apporté un regain d’énergie et d’envies. Je compte sur ces mots jetés au gré de mon quotidien pour m’aider à focaliser mon énergie.
En cette période de refondation de mon métier, attaqué régulièrement par les médiats, j’ai eu envie de témoigner.

 Dimanche 12 janvier 2014

Réveillée à 8h30, j’ai profité du sommeil de mes enfants pour travailler.
J’avais des révisions a faire dans un TP de 5e, des exercices et devoirs maison... voilà qu’il est 11h30 et je fais une pause pour bruncher avec ma famille. Heureusement que mon mari est allé acheter du pain frais... je n’avais pas vue qu’il était déjà si tard.
14h30 reprise du travail. préparation du corrigé, diaporama, mise à jour des cahiers de textes en ligne... horreur, il est 18h10 et je dois partir dans 5 min pour une galette chez des amis.
Je n’ai pas corrigé les copies de 5e que je dois rendre mardi !! et heureusement que les 3e sont en stage la semaine prochaine, sinon, je serai aussi en retard pour leurs copies.

 Lundi 13 janvier 2014

Ce matin, j’ai retravaillé deux dossiers de candidatures pour des projets qui me tiennent à cœur. En effet, Sciences à l’école propose d’attribuer des stations sismiques et des stations météo à 15 établissements (pour chaque projet). L’information m’est parvenue 2 jours avant les vacances de Noël par voie hiérarchique. Il a fallu en 2 jours contacter d’urgence des collègues pour monter deux projets pédagogiques en interdisciplinarité. "Cerise sur le gâteau", il faut avoir tout bouclé pour le 17 janvier au plus tard... soit à peine 2 semaines au retour des vacances.
J’ai trouvé en 2 jours 3 collègues partants pour ce projet et avec lesquels construire un dossier qui pourrait avoir une chance d’aboutir. Nous avons eu 1h pendant notre pause de déjeuner pour en discuter. Autant dire que c’était un peu court.
Alors voilà, mes vacances de Noël ont été d’un coup amputées d’une grosse journée pour rédiger tout cela.
Retour de vacances, la collègue de maths a revu ma copie... j’attend mon collègue d’histoire/géographie pour terminer.
A 14h, j’irais voir mon chef d’établissement pour lui présenter les projets.

C’est chose faite. Mon principal est très enthousiaste et a accepté le projet. Tout part demain et nous aurons la réponse mi-février.
La fin du TP de mes 5e s’est bien passé. Demain les deux autres groupes le finissent aussi. Après, je vais avoir une sacré vaisselle à faire : 2 à 3 tubes à essai par élève, 70 élèves... ça va être long !

Il me reste ce soir à terminer de corriger un contrôle ! J’en ai pour une demi heure. Puis vérification que tout est prêt pour demain !!

 Mardi 14 janvier

Grande journée aujourd’hui. Notre dossier de candidature pour "sismo à l’école" et "météo à l’école" est parti... et nous avons confirmation de réception. Tous les collègues du projet sont très excités et impatient de recevoir la réponse.

Ce matin, fin du TP sur la digestion avec un autre groupe. J’ai passé 1h a nettoyer des tubes à essai qui avaient trempés depuis hier. Il l’en reste autant et je ne sais pas quand je pourrai m’en occuper. La dernière série sera pour lundi prochain !!
En tout cas, ça a bien marché et les élèves ont bien travaillé et bien raisonné à partir de leurs résultats. Cela en vaut la peine !

Ce midi, déjeuné "gamelle" avec quelques collègues. Très sympa mais on a passé l’heure a discuter de quelques élèves qui posent problème, de TP a travailler, de mise à niveau d’une activité avec l’aide de la collègue de maths...
Un moment nécessaire d’échange que nous n’aurions pas pu faire autrement. La pause repas est bien souvent un moment d’échange et rarement de détente... même si c’est décontracté et bien agréable.

Première séance de PPRE avec deux élèves de 4e. Le PPRE c’est un programme personnalisé de réussite éducative. Les besoins de ces deux élèves sont de l’ordre de la méthodologie. C’est assez prometteur et j’espère que ce que je vais leur proposer les aidera. Bon ça serai bien qu’ils commencent par écouter en classe...
Il est 15h30 et je rentre à la maison.

22h. J’ai passé 1h a revoir mon TP de 4e et a vérifier qu’il ne me manque rien pour demain. Derniers documents a plastifier. Je suis enfin prête.
Mise à jour du cahier de texte ...

Je prend le temps d’écrire dans mon journal tout en regardant un super film catastrophe sur des volcans ! C’est scientifiquement a mourir de rire. Dommage que je n’ai pas pu l’enregistre car il y aurai un super travail à faire dessus en ce qui concerne le regard critique à porter sur ce genre de film. Juste un exemple des plus cocasse (ou affligeant, j’hésite !) : Bon, l’équipe de volcanologues descend dans le cratère du volcan (accessoirement, la prise de vue montre clairement que les roches sont loin d’être des roches volcaniques !!) et là, l’une d’elle découvre une ammonite ! "Cela montre que ce volcan date du mésozoïque" dit-elle. Là, pas d’erreur, ces animaux ont bien vécu à cette période. alors, vous me direz "qu’est-ce qui est drôle ?"... Je laisse tomber le suspens... Celui qui trouvera des fossiles dans une roche volcanique n’est pas né. Vous imaginez cette pauvre ammonite nageant dans la lave d’un volcan ! N’est-ce pas une image des plus insolite !

JPEG - 280.5 ko
Une jolie illustration de l’animal tel qu’il existait il y a plus de 63 millions d’années.

 Jeudi 16 janvier

Hier j’ai découvert une difficulté de représentation des élèves : ils n’ont jamais vu la forme réelle de l’antarctique. En effet, ce continent est toujours représenté de manière très étonnante sur les cartes voir pas du tout.
Je vais m’empresser de rédiger un article sur la question... ça mourra peut-être en aider quelques uns !

Fin de journée, un peu fatiguée, je me rend à une réunion d’information par une orthophoniste qui est venue nous parler des élèves "dys". Dys-lexiques, dys-orthographiques etc...
J’ai découvert un univers dont je ne me doutais pas.Quel calvaire pour ces personnes d’être en classe avec des profs qui ne sont pas formés pour les aider ! J’en ressort avec le sentiment que j’ai été passablement mauvaise dans ma façon de gérer ce genre de jeunes ... tout ça parce que je ne savais pas.
Vous me direz que je n’avais qu’à me renseigner puisqu’il y a 4 à 6% de "dys..." dans la population. Ce soir, je suis juste furieuse de découvrir cela au bout de 15 ans de carrière. Combien j’ai du être maladroite avec mes élèves "dys" que je n’ai pas manqué d’avoir depuis tout ce temps !

 Vendredi 17 janvier

Ce matin, suite du TP sur la germination des graines avec mes 2 classes de 6e. Pas facile de faire un TP avec 27 élèves.
Première classe, je réexplique les consignes données la semaine dernière... tout le monde était très attentif. Ils devaient d’abord réfléchir à ce qu’ils devaient faire, le mettre sous la forme d’un schéma sur leur feuille de TP, m’appeler pour avoir le feu vert pour ensuite réaliser leur expérience. Facile non !!
Je leur demande : "Avez vous compris ?" Comme un seul homme, tous me répondent "Oui madame !". "Alors action !" Et là ... une scène incroyable. Ils se sont tous levés pour aller chercher le matériel au fond de la classe !
Je fait rasoir tout le monde. Je leur demande : "Quelle était la consigne ?". 3 élèves lèvent la main. Pas super comme score. Seul 3 élèves sur 27 ont compris ce qu’ils devaient faire me dis-je ! A ce moment je suis un peu dépitée. Je donne la parole à une jeune fille au premier rang : "On se lève en circulant comme ça" dit-elle en faisant des grands mouvements de bras montrant la consigne de circulation dans la salle que j’avais donné la veille pour ne pas se bousculer avec les loupes binoculaire dans la main !
Gros silence des élèves ... et gros temps de réflexion de ma part. Visiblement j’ai raté un truc dans mes explications... Personne ne semblait contester ce que disait la demoiselle en question !
Donc bilan des courses : 3 élèves sur 27 pensent avoir compris la consigne ; et 1 parmi ces 3 n’a rien compris du tout. Je me suis bien loupée sur ce coup là !

 Dimanche 19 janvier

Réveillée à 8h30, je suis au travail depuis déjà 3h30. J’ai mis à jour mes cahiers de texte. J’ai rédigé des corrections à mettre en ligne sur le site pour mes élèves de 4e et je complète mon diaporama pour la correction des derniers TP de 4e. Ce n’est que le début de la journée mais j’ai encore beaucoup de travail.
Et puis là, je ne peux plus reculer... les 3e en stage la semaine dernière reviennent dés lundi. Il faut que je m’occupe de leurs copies !!!

Après une pause pour passer du temps avec ma famille, je reprend le travail. Fin du chapitre de 4e. Je vais pouvoir souffler quelques temps pour ce niveau. Il est 23h30 et je suis fatiguée de travailler pour aujourd’hui. Pour un dimanche, 6h de travail... cela suffit ! Je n’ai pas touché aux copies. Il faut vraiment que je m’y mette demain !

 Lundi 20 janvier

Ce matin, 2h de correction de copies puis un petit tour au super marché du coin pour réaliser qu’ils ne pourront pas me vendre un morceau d’intestin dont j’ai besoin pour mon TP de 5e. J’irai chez un charcutier en fin de journée.

Arrivée au collège, j’entreprend la longue vaisselle qui m’attend depuis la semaine dernière et qui commence a encombrer tout le monde. 1h de vaisselle ! J’en voie presque le bout jusqu’à la prochaines série de tubes du dernier groupe de 5es.
J’ai pensé a mettre des graines de haricot à gonfler pour mon TP de 6e de jeudi. J’espère que ce n’est pas trop tôt. Il faut que je surveille cela de près cette semaine.

Les 3e sont très distraits aujourd’hui. Pas facile la semaine au retour du stage d’observation professionnelle ! Ils sont encore dans leur toute nouvelle expérience, excités de se retrouver, déçus de retrouver le train train du collège. Je n’ai pas réussi a avancer comme je le voulais avec mes 2 classes.

Retour du collège... petit détour par le charcutier. Il est fermé le lundi. Il faudra que j’y retourne demain !
Ce soir, les copies des TP du jour et une dernière vérification pour être certaine de ne rien oublier pour demain. Encore 1h30 de travail après le coucher de mes enfants.

 Samedi 25 janvier

Cela fait quelques jours que je n’ai pas saisi mon clavier pour parler de moi ! Trop d’activité ces derniers jours. En voilà un résumer :

Mardi je n’ai pas trouvé chez le boucher d’intestin pour mon TP. Il me dit que ce n’est pas possible pour lui d’en avoir car les abattoirs ne les vendent pas ! Il faut que j’y aille moi même. Je n’ai pas envie de faire 40 km aller puis retour pour un TP. D’autant que l’on me remboursera les quelques heures pour l’intestin mais rien pour mes frais de déplacement.
Donc plan B : j’achèterai au supermarché de la panse de beauf toute découpée. Je sais bine, ce n’est pas l’intestin mais ça y ressemble un peu dans le principe ; et en plus, on ne verra pas l’organisation en tube (forcément, ce n’est pas un tube !) Mais bon, je n’ai pas le choix sinon, je dois refaire intégralement mon TP soit 6h de travail ! Pas envie !

Mercredi  : synthèse avec les 4es sur la tectonique. Enfin on fait le lien entre séismes, volcans et déplacement des plaques. Tout se met en place et c’est magique.

Jeudi : La DHG est tombée.
Mais qu’est-ce que la DHG ? me direz vous ! Et bien c’est une grosse usine à gaz qui consiste a attribuer pour la rentrée scolaire prochaine une répartition d’heures de travail (Dotation Horaire Globale) généreusement donnée par le rectorat en fonction d’une estimation des besoins de l’établissement en septembre prochain !!! Alors là dedans il y a les "heures poste" et les "heures supplémentaires" qui sont supposé permettre de fournir aux élèves le bon nombre d’heures d’enseignement auquel ils ont droit.
ça a l’air compliqué comme ça ... est bien ça l’est ! Surtout que la tendance est plutôt a diminuer les "heures postes" et d’augmenter les "heures supplémentaires".
Mais pourquoi donc ?
La réponse est très simple : faire économiser de l’argent ! je m’explique... contrairement à la majorité des corps de métiers, une heures sup de prof est moins payés qu’une heures poste ... Du coup si on réduite les heures poste, on ferme des poste. Moins de salariés qui coûtent cher ... et les heures sont faites en déboursant moins d’argent.... Magique !
L’effet secondaire du système est que l’année prochaine, je vais devoir faire 4h30 dans un autre établissement tout en faisant 4h sup chez nous !!!
Parlons concrètement : Le collège a besoin de 35h30 en SVT pour que les élèves aient leur compte imposé par les textes officiels. Ma collègue et moi faisons respectivement 18h de cours soit un total de 36h. On pourrait se dire qu’il manque 1/2 heures ... Il suffirait que l’on nous donne 1h d’AP en 6e (Aide personnalisé) et ça roulerai...
et bien non ! en effet, le principal nous met 31h poste et 4h30 sup. Mais comme il n’y a que 31h poste et qu’il faut que nous en fassions 36, je vais aller travailler 4h30 ailleurs ! C’est fort les mathématiques de la DHG !

Bon demain on a une réunion avec tous les collègues pour discuter de tout cela à 8h... ça tombe bien vue que je commence à 13h15... Ma matinée de préparation de cours est flinguée !

Jeudi soir : réunion pour la liaison CM2 - 6e. Très intéressante mais que des informations générales sans discussions concrète de projet a réaliser. Il faut dire que en 1h c’était un peu juste.

Vendredi matin : réunion sur la DHG... Bon nous avons repéré quelques anomalies qui nous permettent de réorganiser un peu les choses. Du coup, nous rouvrons des groupes en 3e (6 groupes avec 5 classes ; ce n’est pas la panacée mais c’est mieux que de faire des TP à 28). Et la section athlétisme n’est plus enterrée !
Le principal entérine nos propositions.
L’après midi, réunion avec ma collègue de SVT pour évaluer nos contraintes pour la rentrée... ça va pas être la fête !
Nous sommes un peu dégoûtée d’être obligée de faire des heures sup alors que nous avons juste le compte d’heures avec nos élèves ! Ne l’avons mentionné à notre chef ! Nous lui avons aussi dit que cela sera au détriment du temps que nous aurons pour travailler ensemble !

 Dimanche 09 février

Je n’ai pas repris mon clavier depuis quelques temps... et j’ai du nouveau pour l’année prochaine.
Finalement, ça s’arrange pour les SVT pour la DHG. On reste avec 2h30 sup et 3 h faites en dehors de l’établissement. Ma collègue prendra 1h, moi 1h30 et les 3 heures dehors. Ce n’est pas idéal, mais c’est moins catastrophique que ce qui était prévu.
La contre partie, c’est que les maths ont récupéré toutes les heures dont nous avons été allégés. J’étais absente pour passer l’agrégation interne alors je n’ai pas suivi.... mais il parait qu’il y a eu du grabuge et des coups bas dans l’équipe...

Les 31 et 31 janvier j’ai passé l’agrégation interne. Le sujet pédagogique était bizarrement formulé.... Je ne sais pas si j’ai bien répondu. Je suis restée les 5h de l’épreuve. Pour l’épreuve scientifique, j’ai l’impression de m’en être bien sortie. J’ai composé pendant 5h. Depuis l’épreuve, je repasse le sujet encore et encore en me disant que j’ai oublié plein de choses.
En sortant, je discutais avec les collègues qui ont passé le concours comme moi. Ils étaient assez dubitatifs sur le sujet pédagogique. Personne n’a su vraiement ce qui était attendu ! De plus, tout le monde pense que les collègues de l’académie de Marseille ont été avantagés car le sujet portait sur des site géologiques de cette région et de sources pédagogiques de cette académie. La pilule est amère !

Toujours pas d’intestin au supermarché pour mon TP de 5e. J’ai essayé de voir ce que cela donnait avec des intestin de poisson mais il n’y a pas de plis circulaires... alors le plan B tombe à l’eau. J’ai par contre récupéré des têtes de poissons avec les branchies pour le TP sur la respiration selon les milieu de vie. Le tout est stocké dans le congélateur familial.

TP de 6e sur le bourgeon. Il a fallu que j’aille marauder des bourgeons de marronnier sur les arbres communaux !!! Je n’étais pas très à l’aise et j’avais un peu l’impression de commettre un vol... Il faudra que je me débrouille autrement l’année prochaine.
Ma collègue demande aux élèves d’apporter des branches de marronnier.... je vais creuser la piste.
TP de 6e sur la graine. Super. Certains élèves ont fait de très beau dessins. Pour d’autres... c’est moins académique. J’ai vu des élèves incapables de prendre leur feuille dans le sens que je leur ai imposé. Je ne pensais pas que cette consigne était si compliquée que cela. Je ne parviens pas à comprendre pourquoi certains élèves tracent des flèches de légende à main levée alors qu’ils savent qu’ils perdront des points !

La semaine prochaine sera chargée car je dois terminer des chapitres dans toutes mes classes pour le dernier contrôle du trimestre avant les vacances. Comme je ne donne jamais de devoirs pendant les vacances, je me garde les copies à corriger pour alléger la tâche des élèves !!

 Jeudi 27 mars

Reprise du site qui était en gros travaux pour cause d’hébergeur qui a posé problème. Je passe les détailles, mais il a été délogé pour cause de non respect de convention qui ont changé sans que je sois prévenue !!! TRES désagréable. 3 semaines de retard dans mon travail de cahier de texte ... des élèves et des parents pas contents !!!
Heureusement que mon mari est un champion et voici qu’après migration... les affaires reprennent.


Commentaires

Logo de Laurence Chapon
jeudi 27 mars 2014 à 22h37 - par  Laurence Chapon

J’y travaille, soyez patients !!

Logo de stef
mardi 18 mars 2014 à 13h11 - par  stef

La suite !
La suite !

Brèves

QR Code du site

vendredi 27 juillet 2012

QR Code

Anniversaire Darwin

mercredi 31 mars 2010

Travaux des élèves de 2nde 4